PROJET SUIVANT

EXPOSITION ÉCHO / ECHO EXPOSITION COLLECTIVE ART SESSION MTL, DU 11 AU 16 SEPTEMBRE 2018, AU POPOP CIRCA, ÉDIFICE BELGO "ÉCHO/ECHO" la TROISIÈME de quatre expositions thématiques qui seront présentées en 2018 au POPOP Circa, Édifice Belgo, inspirées du contenu de la "charte de la terre".

BRUIT / NOISE

On dit que le son ne meurt jamais, qu’il reste en mouvement dans la matière à l’infini, il nous survit… La première vidéo est la représentation visuelle et sonore émise par la ville de New-York et l’autre est la représentation du vent au sommet du Mont-Everest dans les Himalayas. Deux créations gigantesques l’une artificielle et construite par l’homme et l’autre créée par la nature.

Le projet BRUIT/NOISE propose une expérience de 2 minutes sur les vibrations sonores représentées de façon visuelle par le mouvement des ondes et le son qu’elles produisent. Ces vibrations se propagent à travers les molécules de matière créant ainsi le son ; quel en est l’impact sur le corps et l’esprit humain. Dans les images numériques on voit un parallèle entre l’image grossie et pixellisée sur l’écran d’ordinateur et ces mollécules de matières microscopiques qui crées le son par leur mouvement. L’expérience variant selon le type de fréquences, quelles soient de provenance naturelle ou artificielles et selon la résilience de chacun. Cette immersion propose dans deux ambiances visuelles et sonores permettant l’introspection et la réflexion, avec ou sans résistance, avec ou sans idées préconçues. Quelle est la différence de perception pour chacun de nous entre un son et un bruit….


im19_7X5po.jpg
 
Screen Shot 2018-08-20 at 1.11.30 PM.png
 
IMG_3729-1.jpg
 
IMG_3740_ret-1.jpg
 
IMG_3740_ret-1.jpg
 
 
 

ONDES SONORES EXTRAITES DE LA VIDEO : NEW YORK

ONDES SONORES EXTRAITES DE LA VIDEO : LE MONT EVEREST

BRUIT / NOISE

J’étais assise en contemplation quand un immense bruit s’est introduit.

Ces molécules vibrantes dans l’air, agitées ont pénétrées ma chair, mes os.

 

Les bruits de l’homme sont parfois mal accueillis par mon esprit

Mon corps s’agite Il cherche la fuite, moteurs, scies, camions et cris.

Ces simples mouvements moléculaires me dérangent de façon étrange.

 

Et pourtant ces chutes qui vrombissent, ces vents bruyants,

ce tonnerre, percutant, semblent une musique sans faux-fuyants

 

Ces vibrations sont-elles un langage, sur mon corps,

Comme un instrument il se remet à vibrer avec le vent,

avec le cri de l’homme il se tend.