Née en 1962 à Montréal, Danielle Lamontagne y réside et y travaille. Détentrice d’un baccalauréat en design graphique (1996) à l’Université du Québec à Montréal, elle y a aussi complété une maîtrise en Arts et lettres en communication, avec concentration multimédia interactif (2000).

Visionnaire, Danielle Lamontagne figure parmi les créateurs précurseurs de l’emploi du numérique dans les arts et l’illustration. Les vertus de ce médium, étaient encore sous-estimées par le milieu des arts, à la fin des années 1990, elle n’hésitait pas à y avoir recours pour créer des œuvres artistiques et personnelles. Elle crée alors sa galerie virtuelle et interactive Digital Image Art, afin de diffuser et de promouvoir sur internet ses créations en art (images numériques) et en multimédia (video et son). En 2017 elle devient membre co-fondateur de l’OBNL ART SESSION MTL, dont la mission est de créer des modalités alternatives de diffusion pour les artistes en art acdtuel. artsessionmtl.com

Dans son travail artistique, bien qu’elle travaille l’acrylique sur canevas ou papier, les œuvres numériques et les installations médiatiques immersives sont plus présentes dans son parcours actuel. On y retrouve des projections, videos, images numériques, sons et objets complémentaires.

Elle crée toujours selon une même constance d’esprit. Elle écrit des “slams silencieux” poésie rythmée sur un sujet qui se veut déclencheur d’une réflection ou d’un état. Ce texte poétique est le point de départ pour les démarches de ses installations artistiques.

Artiviste, artiste engagée, elle jette un regard lucide et critique sur les paradoxes de la vie et de l'humanité. On y décèle une poésie douce-amère, parfois crue, à la manière engagée de l'art de la rue ou de l'art performatif. les textes sont parfois contemplatifs, mais la plupart du temps ils dénoncent l’absurdité de notre société actuelle.

Dans un deuxième temps par la recherche d’une certaine beauté, une poésie, les œuvres cherchent aussi à inspirer un nouveau sentiment d’interdépendance et de responsabilité partagée pour le bien-être de l’humanité, des êtres vivants dans leur ensemble et des générations futures. Une façon de vivre juste, durable et pacifique. À travers sa démarche l’artiste cherche à se reconnecter, pour retrouver cet espace originel, sacré, à l’intérieur de soi, où tout peux être encore en équilibre et en paix.